Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 18:03

Quelle est sa spécificité ? Pourquoi est-il magique ?

Rachmaninov

« Son jeu se distinguait de celui des autres interprètes par son caractère impérieux. Il n’allait pas à la rencontre de l’auditeur, de ses attentes, de sa conception de l’œuvre exécutée ; il allait, au contraire, à rebours de tout cela ; il opposait clairement, fermement, à ce que l’on attendait, une autre interprétation, subjuguant implacablement son auditoire.  J’ai observé cette même singularité chez d’autres interprètes de génie, par exemple chez Chaliapine ; c’est cette singularité qui, selon moi, distingue le génie du talent. Dans cette opposition, il n’y avait rien d’affecté ni d’intentionnel. Rachmaninov jouait ainsi non parce qu’il s’efforçait d’interpréter autrement, mais parce que sa personnalité, sa nature artistique le voulaient ainsi, parce qu’il ne pouvait jouer différemment … »

Extrait d'article "Pachmaninov et Skriabin" de G.Kogan

Le cinq juin dernier, un concert a été donné dans la résidence de l’ambassadeur de Russie à Paris, pour célébrer le 140ème anniversaire de la naissance de Rachmaninov. 1873…2013. Le nom de Rachmaninov est inscrit, en notes éternelles, dans l’histoire de la musique russe et de la musique mondiale. À l’occasion de ce 140ème anniversaire, des œuvres parmi les plus appréciées du grand compositeur, chef d’orchestre et pianiste virtuose, ont une fois de plus touché le cœur de chacun d’entre nous.

Les pianistes Guillaume Vincent et C.N Markarova, ainsi que son élève, Valery Koutcherenko, ont interprété les préludes opus 32, composés en 1910, des pièces extraites des opus 3 et  9, ainsi que la célèbre « Polka italienne ».

Ces mélodies, si célèbres et si appréciées, ont entraîné l’assistance dans un autre monde, le monde fascinant de la musique. Si seulement les notes du piano résonnaient plus fort que tous les scandales, toutes les catastrophes et tous les conflits, dont le flot continu nous submerge continuellement… Si seulement davantage de gens, en Russie et dans le monde entier, écoutaient cette voix étonnante et éternelle, d’une profondeur infinie…

AmbRachm

Il ne s’agit pas simplement de prendre conscience de notre héritage historique et d’en être fier, ni de perpétuer de grandes traditions culturelles, aujourd’hui reléguées au deuxième plan, derrière une culture de masse, venue tout droit des côtes de Californie. Ce qui est en jeu ici, c’est la pensée russe, si belle et presque insaisissable (pour certains sans existence réelle), avec toute sa profondeur, son énergie, sa force singulière et inexplicable qui nous vivifie…une force que l’on ne peut comprendre, apprivoiser et s’approprier qu’à travers le prisme de l’âme russe, qui pénètre notre musique et notre littérature. Souhaitons que de plus en plus de gens aillent au-delà de cette surface glacée, au-delà des films, des livres et des informations sans âme et ineptes, qui nous détournent de l’essentiel.  Les notes du piano se feront alors plus éclatantes.

Maria Sinditskaya

Pour association Centre de Langue et Culture Russe

juillet 2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires